Chat with us, powered by LiveChat
 dans S-Filer/Portal

Okiok publie la version 4.13.0 de S-Filer/Portal™.

 

Caractéristiques

Des fonctionnalités et des changements importants ont été ajoutés dans cette version :

NOUVELLE API REST POUR LES TRANSFERTS DE FICHIERS

Cette version introduit la nouvelle API REST pour effectuer des transferts de fichiers. Les nouveaux services se déclinent principalement en deux volets : les transferts de fichiers et la gestion des fichiers.

Le volet transfert permet d’effectuer les opérations standards de téléversement et téléchargement et de les appliquer aux entités S-Filer. En bref, il est possible de réaliser les opérations suivantes :

  • Téléchargement vers des utilisateurs anonymes (téléchargement vers des utilisateurs externes à l’aide de leur adresse électronique).
  • Un téléversement d’un fichier vers une entité S-Filer identifiée (communauté ou répertoire).
  • Un téléversement d’un fichier vers les membres des communautés pour lesquelles l’utilisateur est membre.
  • Un téléchargement à partir d’un identifiant de fichier.
  • Un téléchargement à partir d’une entité S-Filer identifiée (communauté ou répertoire).

Le volet gestion de fichiers permet quant à lui d’effectuer toutes les opérations sur les fichiers ayant été téléversés sur le serveur S-Filer. En bref, il est possible d’effectuer les opérations suivantes sur les fichiers:

  • Récupérer un identifiant de ressource à partir de son chemin d’accès sur le serveur.
  • Supprimer une ressource (communauté, répertoire ou fichier) à partir de son identifiant de ressource.
  • Retrouver l’information d’une ressource à partir de son identifiant de ressource.
  • Créer de nouveaux répertoires.
  • Déplacer les ressources d’un répertoire à un autre.
  • Modifier le délai d’expiration d’une ressource.
  • Renommer une ressource existante.
  • Lister le contenu d’une ressource

Veuillez vous référer au document Swagger présent dans la structure d’installation pour avoir une vue d’ensemble complète des différents services offerts par l’API.

UN NOUVEAU MÉCANISME DE CONTRÔLE DE LA BANDE PASSANTE

Un nouveau mécanisme de gestion de la bande passante a été intégré pour protéger l’application contre la surcharge due aux transferts de fichiers simultanés. Ce mécanisme n’est pas une fonction générale applicable à toute l’application, il vise spécifiquement à garantir que le serveur puisse traiter tous les transferts de fichiers en temps voulu. De nouveaux paramètres de configuration ont été ajoutés pour régler cette fonctionnalité, mais des valeurs par défaut sont fournies.

UN NOUVEAU PANNEAU DE STATISTIQUES

Un nouveau panneau de statistiques affiche le nombre de fichiers transférés dans une période donnée. Un nouveau service REST offre également la possibilité de récupérer ces informations si nécessaire.

SUPPRESSION DE LA TECHNOLOGIE JMX

La technologie JMX qui était utilisée par les composants pour échanger des informations de configuration a été retirée de l’application. C’était une étape nécessaire pour prendre en charge correctement la fonction de haute disponibilité qui sera disponible dans la prochaine version majeure.

CENTRALISATION DU MATÉRIEL CRYPTOGRAPHIQUE

La gestion du matériel cryptographique est maintenant centralisée dans l’interface de configuration S-Filer. Une fois de plus, il s’agissait d’une étape nécessaire pour préparer la fonction de haute disponibilité. Ceci élimine la nécessité de gérer des stocks de clés sur des composants individuels. Cela simplifiera également la maintenance des différentes clés cryptographiques et la conformité de la solution.

MODIFICATION DE LA GESTION DU SCHÉMA DE LA BASE DE DONNÉES

La gestion du schéma de la base de données a été déplacée dans l’outil en ligne de commande, appelé sfiler-config-cli, au lieu de l’interface de configuration S-Filer (web). Cet outil offre une plus grande flexibilité pour l’utilisation d’outils de déploiement automatique. Veuillez vous référer aux instructions d’utilisation de sfiler-config-cli pour avoir la liste complète des fonctionnalités offertes.

 

Améliorations mineures et corrections de bogues

  • L’installateur installe maintenant la version 11 de Java au lieu de la version 8.
  • Correction d’un problème de chevauchement des champs dans les rapports pdf lorsque le nom des fichiers ou des communautés était trop long.
  • Correction d’un problème avec le nom de l’initiateur dans la notification par e-mail lorsqu’une nouvelle action est créée.
  • Correction d’un problème d’affichage du message d’erreur lors de l’attribution des extensions.
  • Ajout d’un message d’avertissement lorsque les administrateurs d’une communauté ou d’un groupe tentent de supprimer leurs propres privilèges d’administrateur.
  • Correction du message d’erreur lorsque des caractères illégaux sont utilisés lors de la création d’une communauté ou d’un partage.
  • Ajout de la fonctionnalité permettant de télécharger des dossiers entiers à partir de l’interface web lorsque les téléchargements HTTPS sont autorisés. Auparavant, cela n’était pas autorisé car la fonctionnalité de transfert de bout en bout ne permet pas de transférer plusieurs fichiers. Cette fonctionnalité revient automatiquement au mode HTTPS (sans transfert de bout en bout) lors du téléchargement d’un dossier.
  • Amélioration de l’API REST pour la gestion des entités afin de mieux respecter la convention concernant les codes d’état HTTP renvoyés. Désormais, chaque création d’entité renvoie un 201 comme code de retour au lieu du 200. La documentation Swagger a été améliorée pour mieux représenter chaque appel de l’API. Nous vous recommandons de passer à notre nouvelle API REST pour la gestion des entités et des transferts de fichiers au lieu de notre ancienne API SOAP ou de services internes. L’API SOAP sera obsolète dans les prochaines versions.
  • Ajout d’un statut de notification par courrier dans la réponse de la nouvelle API REST de transfert de fichiers. Cette fonctionnalité permet de savoir si des notifications par courrier électronique ont été envoyées aux destinataires.
  • Ajout de la validation des tentatives de mots de passe pour les destinataires de fichiers « Quick Send » qui ont un mot de passe défini. La politique appliquée est basée sur la politique de mot de passe applicable aux transferts « Quick Send » pour l’utilisateur qui a envoyé le fichier. Cela permet à l’organisation d’empêcher les attaques par force brute de ces mots de passe.
  • Augmentation de la version minimale prise en charge de MySQL à 5.7. Pour les organisations utilisant MySQL, assurez-vous qu’au moins la version 5.7 est utilisée. Envisagez également d’utiliser la dernière version du pilote JDBC proposée par la communauté MySQL pour de meilleures performances.
  • Modification du processus d’enregistrement d’un composant (passerelle, interface Web) pour permettre la communication avec le serveur S-Filer/Portal. Le fichier « Basic Configuration » de la composante doit maintenant être téléchargé à partir de l’interface de configuration et copié sur celle-ci. Ensuite, le fichier doit être importé à l’aide d’un outil de commande système (sfiler-config-cli). Cela remplace le processus précédent de copie des informations directement dans l’installateur en raison des limitations de ce dernier et pour permettre d’autres modes d’installation à l’avenir. Veuillez vous référer au guide d’installation pour une description détaillée du processus. Ce processus n’est utilisé que pour les nouvelles installations, la mise à niveau des composants existants n’est pas concernée.
  • L’invocation directe du DownloadProcessor pour effectuer des téléchargements nécessite un nouveau paramètre « headless=true » pour fonctionner comme les versions précédentes.

 

Problèmes connus

  • Le nouveau statut de notification par courrier électronique pour les transferts de fichiers n’est pas signalé individuellement pour chaque destinataire. Il existe un statut unique pour le transfert. Le statut sera indiqué comme « Echec » si un des destinataires n’a pas été joint comme prévu. Nous prévoyons d’avoir un statut individuel pour la notification de chaque destinataire à l’avenir.
  • Il peut y avoir des problèmes avec « sfiler-admin-cli » dans les environnements Windows qui ont déployé OpenJDK au lieu du JDK d’Oracle. L’outil « sfiler-admin-cli » doit localiser l’installation Java pour fonctionner et, dans certaines conditions, peut signaler qu’il ne la trouve pas. Pour résoudre ce problème, modifiez la clé de registre Windows sous « [HKEY_LOCAL_MACHINE_SOFTWARE\JavaSoft] » afin qu’elle pointe vers la version correcte de votre JDK en cours d’exécution
  • Les codes d’état HTTP 401 (non autorisé) et 403 (interdit) renvoyés dans les nouveaux services web REST ne sont pas cohérents à 100 % entre les différents services. Veuillez noter que nous pourrions modifier ces codes de retour à l’avenir.
  • La fonction CAPTCHA pourrait ne pas fonctionner comme prévu après une mise à niveau sur Linux si les bibliothèques de polices requises ne sont pas installées. Veuillez vous référer au Guide d’installation pour avoir la liste des paquets requis à installer.

 

Dépréciation et suppression de caractéristiques

  • Rappel : Le support des applets sera bientôt supprimé. L’applet sera maintenu dans la solution au moins aussi longtemps que Microsoft supportera officiellement le navigateur IE 11 qui est le dernier navigateur moderne supportant encore le plugin Java. Il est recommandé de migrer vers la technologie de cryptage de bout en bout introduite dans la solution et disponible avec les navigateurs modernes.

 

Ruptures fonctionnelles

Cette section décrit les modifications apportées à l’application qui ne sont pas compatibles avec les versions précédentes.

  • Si vous utilisez directement l’url du DownloadProcessor pour récupérer des fichiers à partir du serveur S-Filer, vous êtes maintenant obligé d’utiliser un argument supplémentaire sur l’url nommé « headless » et de régler sa valeur à « true » pour conserver le comportement précédent. Pour télécharger des fichiers à partir du serveur S-Filer, nous vous recommandons maintenant d’utiliser la nouvelle API REST disponible dans cette version.

Mise à jour

Cette section décrit une mise à jour à partir de la version 4.12.0

  • Cette mise à niveau nécessite de multiples opérations. Un manuel spécifique a été créé qui décrit chaque étape nécessaire pour passer à la version 4.13.0. N’hésitez pas à contacter notre groupe de soutien si vous avez des questions concernant cette mise à niveau: support@okiok.com

 

Communiqués précédents

Laisser un commentaire

Start typing and press Enter to search